Namibie: une cinquantaine d’éléphants vendus par l’État

Par RFI

Près de neuf mois après avoir mis en vente 170 éléphants, le ministère namibien de l’Environnement a annoncé avoir vendu 57 pachydermes, ce jeudi 12 août. L’identité des acheteurs n’est pas encore connue mais cette vente permet à la Namibie de réguler la population de ses éléphants.

Si en Afrique le nombre d’éléphants a considérablement baissé, leur population en Namibie se porte bien. Le pays compte désormais 28 000 pachydermes, alors qu’il en recensait seulement 7 500 en 1995. C’est d’ailleurs pour contrôler leur population que le gouvernement a eu recours à cette vente. Car les éléphants dans le pays sont soumis à de plus en plus de pressions, notamment la sécheresse, et le braconnage.

Dans le nord-est du pays, là où ils sont les plus nombreux, ces mammifères côtoient les populations locales. Des agriculteurs voient leurs parcelles détruites et leurs bétails tués. C’est donc pour éviter des conflits entre éléphants et habitants que 57 d’entre eux ont été vendus. 

Parts d’ombre

Cette vente a permis à la Namibie de récolter 5,9 millions de dollars namibiens, soit 34 000 euros. Mais des parts d’ombre demeurent sur cette vente : 42 éléphants seront exportés, mais aucune info sur leur destination, ni sur les acheteurs.

L’ONG WWF reste toutefois positive. Elle espère que cette vente est bien encadrée et qu’elle va permettre de rehausser et de rajeunir la population de pachydermes de certains pays où il y en a beaucoup moins.

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210812-namibie-une-cinquantaine-d-%C3%A9l%C3%A9phants-vendus-par-l-%C3%A9tat